.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 23 avril 2017

Nucléaire : une maladie d’État

nucleaire_medicaments.jpgLes formes multiples que revêt la transmission intergénérationnelle de cette maladie d’État qu’est le nucléaire, ne semblent pas émouvoir. Au contraire. "Le nucléaire est un choix français et un choix d’avenir. C’est le rêve prométhéen !", selon Emmanuel Macron, rejoint par Corinne Lepage. S'agit-il d'un rêve prométhéen ou d'un cauchemar ? Le responsable scientifique du Laboratoire international associé « Protection humaine et réponse au désastre » de l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS et chercheur au Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques, Thierry Ribault livre son éclairage.

Lire la suite...

mercredi 19 avril 2017

Orange Telécom : des salariés et sous-traitants exposés à la radioactivité des installations

2017-04-19_parafoudres_radioactif.jpgLes parafoudres (parasurtenseurs) installés à grande échelle pendant 30 ans sur les centraux téléphoniques de France et le réseau de lignes téléphoniques pour les protéger de la foudre sont radioactifs. Ils contiennent du radium 226, du tritium, ou encore du thorium 232. Ils mettent en danger la santé et la vie des salariés et sous-traitants de Orange/France-Telecom. Et des passants. A ce jour, plusieurs milliers de paratonnerres radioactifs seraient toujours en place en France. Pourtant ils sont interdit depuis... 1978 !

Lire la suite...

mardi 18 avril 2017

Tchernobyl 26 avril 1986 : l'impossible est arrivé

RUSSIA-CHERNOBYL-NUCLEAR PLANT-DISASTERll y a 31 ans l'impossible est arrivé. Le réacteur atomique n°4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl explosait à la suite d'un test de sécurité . Nous étions  le 26 avril 1986 , il était 1h23 du matin. Aujourd'hui : la catastrophe nucléaire est toujours en cours et ses conséquences sanitaires n'en finissent pas de faire de nouvelles victimes. La France est le prochain pays. Rassemblement de souvenir et d'opposition au nucléaire un peu partout dans le monde.

Lire la suite...

Web-action : "Mise en demeure" du Président de l'ASN, Pierre Franck Chevet

logo-main.jpgUne web-action visant le Président de l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) est actuellement en cours. Il s'agit d'une "Mise en Demeure" légale de fermeture des installations atomiques dans un délai de 3 mois. Car pourquoi laisser porter atteinte à notre santé et à celle de tout un peuple, pourquoi attendre l’accident, pourquoi laisser mourir plus de gens ? Chacun-e peut participer facilement à cette action à partir de chez soi pour contribuer à bâtir, demain, une France débarrassée du nucléaire.

Lire la suite...

samedi 15 avril 2017

Désobéissance civile : blocage d’un train d’uranium d'Areva en direction du Tricastin

2017-04-15_Areva_Malvesi-Narbonne_blocage-train.jpgDes antinucléaires ont bloqué, ce samedi 15 avril, un train chargé d’uranium à la sortie de l'usine d'Areva à Narbonne et qui devait rallier le site atomique de Tricastin (Vaucluse-Drôme). Une radioactivité de plus de 11000 désintégrations atomiques/seconde émanait de certains wagons. La Coordination antinucléaire du sud-est apporte son soutien à l'action légitime de protection des populations et de l'environnement menée par les activistes.

Lire la suite...

mardi 11 avril 2017

ITER, mensonges, niaiseries … et fiasco inéluctable! la situation au printemps 2017

stop-iter_japon.gifIl est peu question du réacteur expérimental de fusion nucléaire ITER dans les médias depuis quelques années. La situation n’est pas brillante, et ne l’a jamais été. Comme prévu le coût du réacteur expérimental de fusion nucléaire ITER grimpe encore et les retards s’accumulent. Les têtes tombent mais les problèmes restent identiques.
Bernard Bigot est devenu officiellement directeur général d'Iter Organization le 5 mars 2014. Il était administrateur général du CEA (Commissariat à l'énergie atomique) depuis janvier 2009. C’est le troisième directeur d’ITER ; Il a remplacé le japonais Osamu Motojima.

L’ancien patron du CEA a présenté en mai 2016 le nouveau coût du projet ITER et un nouveau calendrier. Le coût est à présent évalué à 20 milliards d’euros ! ce n’est plus 3 fois mais 4 fois le montant initial ! Et le premier plasma est renvoyé à 2025, soit 9 ans de retard sur le calendrier.
Chaque jour de retard coûte très cher, environ un million d'euros !

Lire la suite...

dimanche 2 avril 2017

La faillite mondiale du nucléaire

faillite.jpgAprès la faillite d'Areva en France, le sur-endettement et l'éjection du CAC40 d'EDF : le plus grand constructeur mondial de réacteurs nucléaires, l'Américain Westinghouse racheté par le Japonais Toshiba, s'effondre, accumule 10 milliards de dettes, se déclare en faillite et dépose le bilan. L'autre Américain, General Electric, tout comme le Japonais Hitachi, sont en survie. Le suisso-suédois ABB a baissé le rideau et le Canadien HydroQuebec a mis en arrêt définitif son réacteur de Gentilly. L'Allemand Siemens a abandonné la filière nucléaire pour sauver sa peau : partout dans le monde la filière nucléaire est en déliquescence ...

Lire la suite...

samedi 25 mars 2017

Elections présidentielles : le programme des candidats face aux atteintes et menaces nucléaires

pieds_devant.jpg.jpgCa s'agite dans le "landerneau" des élections présidentielles puis des législatives qui suivront et chacun y va de son programme-catalogue. Nous faisons ici le point sur les propositions-positions des candidats. Non pour une incitation au vote mais comme reflet du faible niveau de compréhension des atteintes à la vie et dangers de la destruction atomique pas plus que de l'urgente nécessité de la mise à l'arrêt immédiate des installations nucléaires. Aucun n'emporte évidemment notre soutien.

Lire la suite...

vendredi 24 mars 2017

Décret de prolongation du chantier EPR de Flamanville : le gouvernement socialiste se soumet au diktat du lobby nucléaire

epr_flamanville_juillet-2013.jpgLe gouvernement socialiste vient de contourner la date légale buttoir d'avril 2017 au terme de laquelle l'EPR de Flamanville devait entrer en service ou... mourir. Par un discret décret il vient d'accorder 3 ans de plus (2020) à EDF pour en finaliser sa construction. Le 1er ministre PS Cazeneuve se soumet ainsi, comme l'avait fait en son temps le 1er ministre de droite Villepin, au diktat de EDF qui est de fait le véritable décideur des choix politiques et énergétiques du pays. Un déni d'Etat et de démocratie.

Lire la suite...

mercredi 22 mars 2017

"Forum de l’alternance des métiers du nucléaire" : recrutement de chair à canon (jeune et maléable de préférence)

2017-03-22_metiers-nucleaire_alternance-pierrelatte.jpgVisite inopinée et dérangeante des antinucléaires du sud-est au "Forum de l’alternance des métiers du nucléaire" organisé ce 22 mars 2017 à Pierrelatte (Drôme) par la fine fleur de l'atomisme en mal de chair fraîche. Mais, au coeur du carré de la mort radioactive (Cruas, Marcoule, Tricastin, Cadarache) les fleurons régionaux du nucléaire font profil bas et le moral n'y est pas. Tout comme les jeunes qui ne se sont pas déplacés en masse...

Lire la suite...

dimanche 12 mars 2017

Alerte : contamination de l'Europe à l'iode131 en cours suite à un accident nucléaire en Norvège

Norvege_Institut_IFE.jpgAlerte : en ce jour (12 mars 2017) on apprend que la Norvège contamine toute l'Europe avec de l'iode 131 radioactive depuis plusieurs semaines (on évoque même fin octobre). Un accident nucléaire sur le réacteur de recherche atomique de Halden en serait à l'origine. Le risque de contamination des populations du nord et jusqu'à la France n'est pas négligeable notamment pour les enfants et adolescents. Les autorités norvégienne comme française pratiquent la rétention d'informations.

Lire la suite...

samedi 11 mars 2017

Catastrophe atomique de Fukushima : Avignon n'oublie pas

2017-03-11_Fukushima-Avignon_CAN84_01.jpg11 mars 2011-11 mars 2017 : Six ans après le quadruple accident nucléaire de Fukushima-Daïchi, la catastrophe atomique est toujours en cours et poursuit ses ravages sanitaires et environnementaux. Le CAN84 a mené auprès de la population à Avignon une action contre l'oubli et l'omerta et a organisé une commémoration en hommage aux victimes du nucléaire nippon et aux victimes du nucléaire français. Contre le retour forcé des populations en zone contaminée, contre les Jeux Olympiques de Tokyo de 2020, pour l'arrêt immédiat du nucléaire en France

Lire la suite...

mardi 7 mars 2017

11 mars 2011 - 11 mars 2017 : la quadruple catastrophe nucléaire de Fukushima continue

2015-03-11_CAN84_Avignon_Fukushima_catastrophe-nucleaire_4eme-annee_01.JPGLe 11 mars 2017, date anniversaire du début de la catastrophe nucléaire mondiale de Fukushima,  s'élèvera sur l'ensemble de la planète le cri de refus du nucléaire, l'exigence de mettre un terme définitivement à cette ignominie sanitaire et totalitaire. Dans la zone de la quadruple catastrophe atomique de Fukushima-Daïchi, jusqu’à 15 500 salariés s'activent quotidiennement, dans la sueur et la mort, en des travaux interminables et désespérés de décontamination. Les enfants pissent de la radioactivité dans leurs urines, la mort rôde.

Lire la suite...

lundi 6 mars 2017

Exercice de crise dans les écoles . Le CAN84 interpelle la communauté scolaire : refusez de banaliser le mal et la violence nucléaire

2017-03-06_eleves-piscines.jpgD'ici quelques jours les Conseils d'Etablissements scolaires sont appelés à organiser un « exercice de crise » et de « confinement » (PPMS) afin de préparer les enfants à s'adapter à une situation de très grand danger pour leur sécurité et leur vie. Le Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) interpelle à cette occasion les différents acteurs de la communauté scolaire par un courrier prochainement transmis à chaque partie prenante.

Lire la suite...

mardi 21 février 2017

Centrale atomique du Tricastin : 2017 l'année de tous les dangers

Temoignage-ombre-chinoise.pngElle craque, les enceintes se fissurent, les tuyauteries fuient, les bâtiments sont inondés, la pollution gagne, et les bouts de ficelle ou autres chaînes bricolées et chiffons ne suffisent plus. Le bilan officiel de l'année 2015 révèle une dégradation et 2016 est du même acabit . 2017 est l'année de tous les dangers. Tricastin-Daïchi est annoncé... à moins que la centrale nucléaire soit mise à l'arrêt définitif.

Lire la suite...

vendredi 10 février 2017

Explosion et incendie à la centrale nucléaire de Flamanville : le vrai du faux.

schema-centrale-nucleaire-REP_France.pngA quelle heure réelle a eu lieu l'accident à la centrale nucléaire de Flamanville ce jeudi 9 février 2017 ? Lorsque l'on connaît l'urgence pour les populations et le personnel à fuir au plus vite la zone pour tenter de se préserver des radiations : la question n'est pas anodine. Les autorités préfectorales relayant les informations de l'exploitant EDF parle de "vers 10h", mais le site de transports d'électricité RTE montre que le réacteur n¨1 était déjà en arrêt complet à 9h47. Lorsque l'on sait qu'il faut au moins de 15 minutes à 1 heure minima pour arrêter le monstre : la population qui pouvait être à l'écoute de sa radio ou télé ce matin-là n'a pas été avertie au plus tôt. Le reste de la population encore moins...

Lire la suite...

mercredi 8 février 2017

La France atomique s'exclut de la communauté internationale. La réponse citoyenne : une campagne pour le désarmement nucléaire

essai-nucleaire-americain-du-27-mars-1954.jpgNous vivons sur une poudrière. Plus de 15 000 armes nucléaires (dont 300 pour la France, qui ne cesse de moderniser son arsenal) menacent en permanence d’anéantir l’humanité. Elles font de nous les complices et les victimes potentielles de crimes contre l’humanité. Ce sont les seules armes de destruction massive -de massacre- pas encore interdites. L'ONU invite tous les Etats à se réunir fin mars 2017 pour les interdire au moyen d’un traité.  La France refuse. Une action nationale citoyenne est lancée auprès de la population et des élu-es.

Lire la suite...

samedi 28 janvier 2017

Le trio-gagnant historique du gâchis : CEA, Areva, EDF. L'exemple de la centrale atomique du Tricastin.

2013-10-24_centrale-nucleaire-Tricastin_blocage-boue-intemperies.jpgAu 1er février 2017 pas moins de 3 directeurs différents se seront succédé en 4 ans à la tête de la centrale nucléaire EDF du Tricastin. A croire qu'une fois la promotion acquise chacun n'a qu'une idée en tête : fuir au plus vite cette vieille guimbarde. Ils n'ont pas tort. Revue de détails d'une histoire mystificatrice.

Lire la suite...

lundi 16 janvier 2017

Révélation : une décharge nucléaire sauvage d'Areva dans le sud-est

fut-rouille_vert.jpgPendant des années, à Solérieux non loin du site atomique du Tricastin, Areva a déposé des fûts radioactifs, dont certains de résidus de plutonium et de produits de fission nucléaire, dans une banale décharge destinée aux ordures ménagères et gravats non-toxiques. Echappant à tout contrôle plus de 34 000 tonnes ont été ainsi empilées à même le sol sur une hauteur de 20 fûts calés par des pneus de tracteurs et camions. Depuis quelques temps ça fuit tandis que le tumulus s'effondre... Un nouveau scandale du lobby nucléaire...

Lire la suite...

jeudi 12 janvier 2017

Tricastin . Face au projet démentiel du lobby : Non au démantèlement, Oui à l'arrêt immédiat du nucléaire

24-05-eurodif.jpgUne pseudo enquête publique limitée dans le temps et au territoire de quelques communes autour du site atomique du Tricastin (Vaucluse - Drôme) s'ouvre pour lancer le démantèlement opérationnel de l'ancienne usine d'enrichissement d'uranium militaire et civil "Eurodif - Georges Besse I" d'Areva. Le CAN84 et la CAN-SE s'opposent à ce projet pour des raisons de santé publique et refusent la contamination radioactive de la région : pas une tonne de plus de déchets nucléaires, pas de transports radioactifs sur nos routes et les voies ferrées, pas de nouveaux salariés exposé à la mort, pas une victime civile de plus des rejets de radioactivité dans l'air et l'eau.

Lire la suite...

- page 1 de 23